L’installation prolongée du malade dans une même position peut entraîner des complications de décubitus.
Ces complications de décubitus peuvent aggraver l’état de santé du malade, assombrir le pronostic vital, et modifie son image personnelle.
La complication de décubitus la plus précoce et la plus fréquente est l’escarre de décubitus.

En France, la prévalence moyenne de l'escarre chez les patients hospitalisés est de 8,6%.
et l'incidence est de 4,3%.